NOTRE HISTOIRE

En 1973, LE SALAIRE MINIMUM ÉTAIT 1.80 $ / heure, les taux d’intérêt de 10 %, le coût d’une maison moyenne était 32 000 $, le lecteur 8 piste se vendait 44.50 $, Deep Purple sortait leur succès « Smoke on the Water », et nous achetions un verger de pommes.

 

Les familles Hobson et Lyall demeuraient dans un petit village rural, Manotick, et surveillaient la Ville d’Ottawa se rapprocher sans cesse et dans l’esprit de l’époque cherchaient à déménager plus loin en campagne dans le but de mener une vie simple et vivre de la terre.

 

Connaissions-nous quelque chose à la culture de pommes? Non.

 

Avions-nous de l’argent? Non. (Dieu merci pour des parents patients et plus que compréhensifs)

 

Étions-nous prêts à se serrer la ceinture, vivre notre rêve et se noyer dans les dettes? Cela dépend de ce que l’on entend par « être prêts ». Notre manque de connaissance au sujet des pommes et de l’agriculture en générale correspondait, heureusement, à notre enthousiasme de jeunesse, étant tous dans le début de la vingtaine, et notre passion d’apprendre.

 

Nous avons acheté une vieille maison de ferme historique et avons appris l’histoire de la place. La terre sur laquelle Mountain Orchards est situé a été ouverte aux colonies Européennes avec l’arrivée des Loyalistes de l’Empire uni dans les années 1780s, après la Révolution Américaine. Les Mohaks l’ont occupée originalement suivi des Premières Nations de Mississauga, et sera cédée à la Couronne par les Acquisitions de Crawford d’octobre 1783. Ce territoire couvre une large portion de ce qui est aujourd’hui l’Est de l’Ontario incluant les comtés unifiés de Stormont, Dundas et Glengarry dans lesquelles Mountain est situé. Le village de Mountain lui-même a été nommé en 1798 d’après Jacob Mountain, évêque anglican de Québec. John Middaugh a construit la première structure à poteaux et à poutres à la fin des années 1700s début 1800s – chambre à coucher au premier étage, cuisine et surface habitable au rez-de-chaussée. Middaugh a cultivé la terre, a fait des travaux sur demande pour ses voisins et a vendu de la marchandise générale.

 

Plus de cent ans plus tard, John Allen a acheté la propriété de la famille Middaugh, a agrandi la maison de ferme autour de 1925 et a planté les premiers pommiers sur la propriété en 1932. Les arbres étaient greffés des arbres McIntosh originaux de Dundela, environ 30 kilomètres d’ici.

 

Les Gibsons étaients des immigrants qui possédaient la ferme à l’ouest du verger. Lorsque les deux fils, Bill et Norman, sont revenus de leur service durant la deuxième guerre mondiale, les gars ont acheté la ferme d’Allen. C’était le début des années 50s. Ils n’ont pas eu à regarder très loin pour trouver l’amour – ils ont marié les soeurs Milne, Audrey et Dorothy, qui venaient de la ferme à l’est du verger. Ils ont séparé la maison en duplex et les deux familles ont élevé 11 enfants en tout. Les Gibsons ont agrandi le verger jusqu’à 50 acres et ont bâti le premier entrepôt frigorifique – que nous utilisons encore aujourd’hui. Ils ont été les premiers à opérer un verger d’auto-cueillette dans l’Est de l’Ontario en 1970.

 

Nous, les familles Lyall et Hobson, avons acheté la ferme des Gibsons au printemps 1973 et en sommes maintenant à notre 5 ième décennie. Nous avons fait face à plusieurs défis, surmonté maints obstacles et avons appris à s’adapter aux caprices de la vie de ferme.

 

Nous avons continué de paver la voie à l’héritage, ajoutant des fraises et des framboises que nous avons récolté pendant 25 ans, et mis à jour nos pratiques de production dans le verger.

 

Nous n’avons plus d’arbres géants autonomes que nous plantions 35 par acre. Le verger maintenant abrite des pommiers nains qui ont besoin de postes d’appui, que l’on plante 750 arbres par acre. Nous avons, aujourd’hui, au-delà de 10 000 arbres dans le verger.

 

Nous sommes en mesure de protéger les fleurs printanières du gel avec nos 2 tours de vent, les arbres de la sécheresse avec notre système d'irrigation au goutte-à-goutte et les fruits/pommes de la grêle avec nos prières.

 

Depuis les tous premiers balbutiements de cette formidable aventure, nous avons cru dans notre futur avec espoir, exubérance, bonne fortune, travail dur, et beaucoup de conseils inestimables de nos amis, mentors, nos employés incroyables, et l’encouragement et le support des familles qui sont venu et revenu à chaque année, génération après génération afin de faire partie de l’histoire de Mountain Orchards.

 

Cultiver des pommes est une merveilleuse façon de vivre avec et de la terre. Cultiver une tradition familiale est la partie que nous aimons le plus. Pas seulement pour nos familles, mais aussi pour la vôtre.

 

 

Notre Bulletin d’information

Ajoutez votre nom à notre liste de diffusion de notre bulletin d’information afin de rester au fait de ce qui se passe à Mountain Orchards. Vous recevrez notre Bulletin d’information 3 fois par année.

Soumet formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

Formulaire reçu.

Trouvez-nous :

10175 Clark Road, Mountain ON K0E 1S0

+1 613 989 5601

Connectez avec nous :

© Mountain Orchards. Tous droits réservés.